Soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE)

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger a été créé par le Président de la République le 2 octobre 2017 et annoncé devant l’Assemblée des Français de l’étranger, en remplacement du dispositif de « réserve parlementaire ». Il vise à appuyer les projets d’associations locales de Français de l’étranger, qu’ils soient de nature éducative, caritative, culturelle socio-économique

JPEG

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger vise à appuyer les projets d’associations locales de Français de l’étranger, qu’ils soient de nature éducative, caritative, culturelle socio-économique et/ou qu’ils contribuent au rayonnement de la France, en complément des programmes existants d’aide aux Français gérés par notre consulat.

Sa création a été annoncée par le Président de la République le 2 octobre 2017 devant l’Assemblée des Français de l’étranger, en remplacement du dispositif de « réserve parlementaire ».

Ce fonds est doté de deux millions d’euros. Pour 2018, deux projets sélectionnés par le conseil consulaire de Ouagadougou ont été retenus par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il s’agit :

1 – du projet de « soutien médical aux Français de Bobo-Dioulasso », présenté par l’Association Internationale de Santé, pour un montant de 14.835 €.

2 – du projet « Lire pour Grandir : une bibliothèque pour les enfants du quartier de Wemtenga » de l’association Samenti, pour un montant de 12.356 €.

302 projet émanant de 112 postes diplomatiques ont été reçus et examinés par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. 224 projets ont été jugés recevable (soit 74% des dossiers étudiés) pour un montant de 1,75 M€. (retrouvez la liste des associations bénéficiaires, ici : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/consulats-et-communaute-francaise-a-l-etranger/article/dispositif-de-soutien-au-tissu-associatif-des-francais-a-l-etranger-stafe).

Les projets transmis par les postes diplomatiques sont majoritairement de type éducatif (139 projets représentant 46% des demandes), puis culturel (85 projets, soit 28%), puis caritatif (33 projets,soit 11%), économique (15 projets, soit 5%), social (7 projets, soit 2%) et enfin divers (23 projets dans l’évènementiel, la coopération scientifique, la mémoire, la communication, etc.).

Les associations dont les projets n’ont pu être retenus, mais qui pourraient présenter un intérêt, pourront faire l’objet d’un accompagnement du consulat en vue de mieux définir l’objet et la présentation de leur projet pour la campagne 2019. Pour les dossiers inéligibles par nature au STAFE (par exemple projets de développement local ciblant des bénéficiaires non Français), les associations pourront être dirigées vers les guichets de demande de subvention éventuellement existants.

La prochaine campagne pour le Soutien de la vie associative des français de l’étranger sera lancée dès début janvier 2019, afin d’allonger le délai de constitution des dossiers pour les associations.

Dernière modification : 11/02/2019

Haut de page