Rencontre avec les conseillers consulaires, jeudi 30 avril

Une réunion avec les trois conseillers consulaires du Burkina Faso a été organisée à la Résidence de France jeudi 30 avril afin d’échanger avec les élus sur les différentes préoccupations de la communauté française et de préciser les modalités des mesures exceptionnelles de soutien mises en œuvre par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à destination des français de l’étranger.

JPEG

Un point de situation sur l’évolution de la crise sanitaire a été fait, concernant notamment l’état de la pandémie et l’évaluation des mesures mises en œuvre par les autorités burkinabè. Le renforcement des capacités de prise en charge des patients positifs au covid-19 par le Centre médical international (CMI) grâce à l’octroi d’une subvention exceptionnelle a été salué.

La question de la fermeture des établissements scolaires français de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso a également été évoquée. Il a été considéré qu’il était trop tôt pour envisager une reprise des cours dans des conditions de sécurité satisfaisantes tant pour les enfants que pour le personnel enseignant. Le dispositif de continuité pédagogique proposé aux élèves permet d’offrir un suivi adapté de l’apprentissage des élèves en attendant la réouverture des établissements. Une nouvelle évaluation sera faite lorsqu’auront été mesurés les effets de la levée par les autorités locales de la plupart des mesures restrictives prises jusqu’à présent.

Les conseillers consulaires ont insisté sur les préoccupations de nos compatriotes suite à la fermeture des frontières tant en Europe qu’au Burkina Faso et à l’arrêt des liaisons aériennes régulières. Si la France a pu organiser deux vols spéciaux pour permettre le retour des Français de passage et des résidents les plus vulnérables, l’ambassade reste pleinement mobilisée afin de trouver des solutions qui permettront de répondre aux inquiétudes de nos compatriotes dans l’attente de solutions de retour.

Le consulat a présenté aux conseillers consulaires le dispositif d’aide social exceptionnel mis en place par l’État français pour venir en aide à nos compatriotes les plus affectés par les conséquences économiques de la pandémie (plus d’informations sur le site internet du consulat).

Nos élus ont été informés de la reprise progressive des activités consulaires à partir du 11 mai, avec des précautions qui permettent l’accueil régulé du public en toute sécurité.

Certains entrepreneurs français au Burkina Faso ont été également durement touchés par cette épisode Covid-19. Ils peuvent adresser leurs interrogations au service économique du poste (cliquez sur ce lien).

Le consulat est à tout moment joignable sur cette adresse pour les questions consulaires et sur celle-ci pour obtenir des informations sur le Covid 19 et vous permettre de signaler si vous avez été diagnostiqué positif au Covid 19 afin d’envisager l’assistance qui pourra vous être apportée.

L’ambassade et le consulat saluent le travail et la disponibilité des conseillers consulaires, dont le rôle d’élus de proximité est essentiel pour mieux entendre les préoccupations de la communauté française en cette période de crise.

Dernière modification : 13/05/2020

Haut de page