Remise de boucliers balistiques à la Police et la Gendarmerie nationales

JPEG
L’ambassadeur de France au Burkina Faso a remis ce jeudi 12 octobre 2017 quinze boucliers pare-balles à l’unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) et à l’unité d’intervention de la police nationale (UIPN). Pour une somme globale de plus de 23 millions de francs CFA, cette commande de matériel a été effectuée en concertation avec les deux forces.

L’attaque du restaurant « Aziz Istanbul » a démontré le caractère vital de ces équipements dans la lutte contre le terrorisme. Ces boucliers balistiques permettront ainsi aux policiers et gendarmes intervenants d’être mieux protégés contre les balles des assaillants.

Ce don de boucliers balistiques s’inscrit dans la cadre de la coopération, à la fois ancienne et très vivante, qu’entretiennent le Burkina et la France en matière de sécurité intérieure. S’agissant plus précisément de la lutte contre la radicalisation et le terrorisme, la France, outre l’apport de matériels, met également en œuvre des formations en matière d’intervention, de renseignement et d’investigation au bénéfice des forces de sécurité burkinabè.
JPEG

Dernière modification : 23/10/2017

Haut de page