Projet d’appui au développement de la recherche

Résultats de l’appel à proposition :

Word - 40.5 ko
(Word - 40.5 ko)

Le Burkina Faso est l’un des pays africains dont la conscience politique du rôle de la recherche et de l’innovation pour le développement est la plus vive. Dès 1995, soucieux de cohérence nationale en matière de recherche scientifique, le gouvernement adoptait le premier plan stratégique de la recherche scientifique (1995-2004) du Burkina Faso. Il visait à faire de la recherche un outil d’appui à la politique de développement socio-économique et environnemental du pays.
Lors de la commission mixte de mars 1999, des engagements ont été contractés entre la France et le Burkina Faso dans le domaine de la recherche scientifique. Ils sont concrétisés par un Projet d’appui au développement de la recherche au Burkina Faso d’un montant de Un million huit cent trente mille Euros, qui a donné lieu. Ses principaux objectifs sont de :
Renforcer les capacités institutionnelles du CNRST pour l’amélioration, la programmation, la mise en œuvre et le suivi du Plan stratégique de la recherche scientifique
Renforcer les capacités humaines par la formation de jeunes chercheurs, grâce à une implication accrue des Universités nationales et de leurs laboratoires
Contribuer à l’émergence d’équipes de recherche performantes destinées à devenir des pôles de compétences
Produire des connaissances dans les domaines tenus pour prioritaires pour le développement du Burkina Faso et permettre leur valorisation.
Le projet comporte trois composantes :

1- Renforcement institutionnel (559 744 €) : amélioration de la cohérence et de la pertinence des activités de recherche au Burkina Faso, renforcement des capacités de programmation et de gestion de la recherche, renforcement des capacités scientifiques des structures de recherche, création d’un dispositif de traitement de l’information et des connaissances scientifiques.

2- Fonds compétitif (1 071 888 €) : mise en œuvre d’un appel à propositions pour des activités de recherche sur des thématiques identifiées. Le projet interviendra pour doter le « Fonds national de la recherche collaborative », créé avec l’appui de la Banque mondiale. Le montant permettra le financement de dix à quinze projets de recherche d’une durée maximale de trois ans, pour des montants entre 50 000 et 100 000 €

3- Management du projet (198 368 €) : gestion, suivi, coordination du projet, fonctionnement du Comité de pilotage et du Collège scientifique, missions d’appui technique, évaluation et communication du projet.

Comité de pilotage et Collège scientifique

Les orientations et le suivi du Projet d’appui au développement de la recherche au Burkina Faso sont assurés par deux instances.
Le Comité de pilotage a pour attributions de définir les grandes orientations du projet, d’approuver les projets retenus, de décider de la composition du panel d’experts, d’examiner et d’approuver les programmes et budgets annuels des équipes de recherche, de faire un choix définitif sur l’allocation des ressources aux équipes bénéficiaires, d’assurer les fonctions de surveillance et d’évaluation, de faire des recommandations et de donner des instructions nécessaires à la réalisation des programmes et à la bonne gestion des ressources. Il est composé des premiers responsables des structures impliquées dans le projet.
Le Comité de pilotage comprend :
Le Directeur Général du CNRST (coprésident)
Le Chef du Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France (coprésident)
Le Président de l’Université de Ouagadougou (vice-président)
Le Recteur de l’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (vice-président)
Le Délégué du Centre International pour la Recherche Agronomique et Développement (CIRAD) au Burkina Faso
Le Représentant de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) au Burkina Faso
LE Président du Collège scientifique et le Directeur des affaires financières du CNRST sont invités permanents du Comité de pilotage.

Le Collège scientifique est compétent pour toutes les questions relatives à la coordination et à l’animation scientifiques du projet. Il a notamment pour missions de préparer le texte de l’appel à propositions à partir des priorités retenues par le projet, de déterminer les conditions d’éligibilité et les activités et équipement pouvant être financés dans le cadre du projet, d’assurer le suivi du lancement de l’appel à proposition des projets, d’élaborer les termes de référence des évaluateurs et d’établir la liste des candidats soumis au Comité de pilotage, d’assurer la coordination scientifique des projets retenus, d’élaborer des rapports techniques, de veiller au respect de la qualité scientifique des projets, de veiller au respect des mécanisme de confection des mémoires financiers.

Le Collège scientifique est présidé par le Directeur de la coordination et du contrôle scientifique du CNRST. Il est composé des Directeurs de la recherche des institutions membres de droit du Comité de pilotage et de scientifiques dont le nombre et les modalités de désignation sont définis par le Comité de pilotage.

Retour - GIF

Dernière modification : 07/09/2005

Haut de page