Nyaba L. Ouedraogo, Siriki Ky et Christophe Sawadogo exposent à l’Institut Français de Ouagadougou

Inaugurée le 12 juin dernier, en présence de Monsieur Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina Faso, et Monsieur Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, l’exposition "Alternances" réunie Nyaba L. Ouedraogo, Siriki Ky et Christophe Sawadogo, trois grands artistes burkinabè, autour de la création artistique dans un contexte de confinement.

JPEG - 906.6 ko
Affiche expo

Exposition Alternances
par Nyaba L. Ouedraogo, Siriki Ky et Christophe Sawadogo
Jusqu’au 18 juillet 2020

Inaugurée le 12 juin dernier, en présence de SEM Luc Hallade, Ambassadeur de France au Burkina Faso et Monsieur Abdoul Karim SANGO, Ministre de la Culture, des arts et du Tourisme, l’exposition "Alternances" réunie trois grands artistes burkinabè autour de la création artistique dans un contexte de confinement.

JPEG - 3.6 Mo
SEM Luc Hallade

Nyaba L. Ouedraogo situe ses photographies à la frontière du visible et de l’invisible. Elles interrogent nos regards du monde matériel et de ses éléments en explorant la perception du monde visible et invisible.

JPEG - 1.6 Mo
N. OUEDRAOGO

Objets de culte de Siriki Ky, mettent en dialogue vie animale, humaine et poésie végétale autour d’une forge scintillante de rites et de sacré.

JPEG - 1.2 Mo
SIRIKI KY

Christophe Sawadogo nous dévoile ses œuvres d’encre et de terre, décryptant une société aux prises avec le virtuel et la matérialité.

JPEG - 1.5 Mo
C. SAWADOGO

Cette exposition réalisée en ces temps agités et de confinement réaffirme la création dans un acte continu. Pendant que les corps sont confinés, l’imaginaire voyage en se jouant de toute frontière. On peut enfermer le corps, jamais l’esprit. Quand l’art s’exprime sur la maladie et fonctionne comme une thérapie collective, il doit s’affranchir des ateliers et s’inscrire dans la société.

L’exposition "Alternances" se constitue de regards croisés, de nos exils intérieurs comme l’entendait Baudelaire.

Institut français de Ouagadougou
Jusqu’au 18 juillet 2020
Entrée libre

Dernière modification : 23/06/2020

Haut de page