Lancement du projet AFRICIT-E au Burkina Faso

Un consortium d’entreprises et associations françaises de renom (Institut Smart Grids, Odit-e, Smartside, GridPocket, Electriciens Sans frontières) a conçu une solution innovante basée sur l’usage de compteurs électriques intelligents, qu’il mettra en œuvre à Ouagadougou dans les prochaines semaines, dans le cadre d’un partenariat avec la SONABEL.

JPEG

Ce projet est porté par un don de 340 Millions FCFA (519 422 Euros) du ministère des finances Français visant à promouvoir les nouvelles technologies à impact environnemental positif qui s’inscrivent dans les objectifs de la Cop 21 et à accompagner le développement durable des villes en Afrique.

AFRICIT-E permettra d’une part d’aider à la modélisation de la consommation électrique dans la cité Azimmo à Ouaga 2000 qui a été choisie comme site démonstrateur. Cette modélisation permet d’anticiper les pannes et de mieux répartir la puissance électrique disponible. Il permettra d’autre part de favoriser l’intégration des énergies renouvelables à un coût maîtrisé pour le réseau.

JPEG

Le projet prévoit l’installation de 559 compteurs intelligents à la cité Azimmo. Il s’agit en grandeur nature de permettre une avancée dans la digitalisation des services de la SONABEL qui pourra collecter à distance et quotidiennement les informations sur la consommation de ses clients. Les agents, qui n’auront plus à se déplacer, pourront contribuer à d’autres activités améliorant la qualité de service. Le client de son côté pourra moduler sa consommation pour limiter ses dépenses et réduire les coupures, il sera ainsi un consommateur actif et responsable. Le projet sera mené sur un an. Il a vocation à être étendu géographiquement mais aussi aux autres catégories de client comme les entreprises qui pourront mieux anticiper leur consommation et rationaliser leurs coûts.

JPEG

La ville de Ouagadougou doit faire face à une forte pression démographique. Le recours à la digitalisation par la Sonabel lui permettra d’améliorer l’efficacité énergétique, de mieux répartir la puissance pour améliorer la continuité de service, de mieux intégrer les énergies renouvelables et de maîtriser ses coûts tout en améliorant la qualité du service rendu à la population.

Dernière modification : 04/11/2020

Haut de page