L’ambassadeur de France foule le sol de Dori

Accompagné d’une forte délégation française, l’ambassadeur de France, M. Luc Hallade, a tenu à aller personnellement à Dori, dans la région du Sahel, au cours d’une visite de terrain, qui a eu lieu du 3 au 4 octobre 2020.

Riche de tous les échanges qui s’y sont tenus, l’ambassadeur a témoigné toute sa solidarité aux populations et aux autorités de cette région. Cette visite lui a également permis de mesurer l’impact des différentes réalisations et appuis de la France dans le Sahel.

La coopération française s’étend sur l’ensemble du territoire burkinabè et la ville de Dori n’est pas en reste, plusieurs des projets touchants les secteurs de la formation professionnelle, de l’employabilité des jeunes, de la bonne gouvernance, de l’aménagement rural, de l’assainissement, de l’énergie, de la protection civile et de l’action l’humanitaire.

Certes la localité de Dori et la région Sahel traversent une crise plurielle, mais cela ne saurait empêcher la continuité de l’appui et de l’action de la France dans le Sahel.

Cette visite, au-delà des rencontres et des riches échanges que l’ambassade de France a pu avoir avec l’ensemble des autorités politiques locales, dont le gouverneur de la région du Sahel, le président du Conseil régional et le député-maire de Dori, mais également avec les partenaires du projet 3 Frontières, les PDI, et les populations locales, cette visite recèle une dimension toute particulière, pour l’ambassadeur qui y effectuait sa première visite, depuis sa prise de fonction au Burkina Faso, en septembre 2019. C’était un devoir pour lui de toucher du doigt les réalités de cette "zone rouge ".

SAMEDI 3 OCTOBRE 2020

Visite au Gouvernorat

JPEGL’ambassadeur et sa délégation ont été reçus par M. Salfo Kaboré, gouverneur de la région du Sahel. Les échanges ont portés sur la situation sécuritaire et socioéconomique de la région, et des appuis initiés par la France. Luc Hallade a pu lui traduire tout le soutien et l’amitié du peuple français.

JPEG

Cérémonie d’ouverture : Rencontre régionale sur la formation professionnelle

JPEG

Après ce bref entretien avec le gouverneur M. Salfo Kaboré, M. Hallade s’est rendu au Conseil régional, pour la cérémonie d’ouverture de la « Rencontre régionale sur la formation professionnelle, la création d’entreprise et l’emploi 2020 – 2ème édition », organisée par le Président du Conseil régional, dont la France est le principal partenaire financier.

Ainsi, 70 jeunes des 26 communes de la région du Sahel ont bénéficié d’une formation qualifiante, maîtrisé un métier en transformation d’aliments bétail, en électricité bâtiment ou en mécanique automobile ; et au moins 80 emplois ont été créés par le projet. Ce projet a encouragé les jeunes formés à créer leurs propres microentreprises.

JPEG

Cette activité, axée sur la jeunesse burkinabè, est la déclinaison concrète du discours du président français Emmanuel Macron, prononcé à l’université de Ouaga 1 Joseph Ki Zerbo en novembre 2017, appelant l’implication et le soutien de cette jeunesse africaine au développement du continent.

Foire des artisans

JPEG

S’en est suivi, une visite de la foire des artisans pour l’amélioration des activités génératrices de revenus des femmes et des jeunes de la commune. Les programmes d’appui à l’emploi du FFU, dans le cadre de la #TEAMEUROPE, et de l’AFD soutiennent cette initiative.

L’ambassadeur a pu apprécier ces microentreprises créées et spécialisées dans la transformation du lait, la vente des produits maraichers, la conservation du poisson fumé et des légumes séchés, la vente d’aliments pour bétails, la mécanique, l’artisanat, l’électricité, etc.

JPEG

L’appui à la création d’emploi, à l’entreprenariat, et à l’accompagnement des jeunes et des femmes, incarne l’une des priorités de l’action de la France au Burkina Faso.

Centre de secours de Dori

JPEG

Le projet « 3 Frontières », porté par la France et ses partenaires, contribue au renforcement du centre de secours de Dori, « la caserne des sapeurs-pompiers », construit par l’État burkinabè. Avec des équipements français, il permettra d’assurer un service public de proximité et de répondre efficacement aux urgences pour la sécurité des habitants de Dori et de ses environs.

JPEG

Chez l’Émir

JPEG

Puis la délégation s’est rendu chez l’Émir du Liptako, pour une visite de courtoisie et lui solliciter la « clé » pour sillonner son royaume ».

L’ambassadeur a eu un échange constructif avec l’Émir et a tenu surtout à éclaircir les spéculations ou les Facks news faisant allusion à un appui de la France aux djihadistes. L’ambassadeur de France a pu rappeler que la France et le Burkina Faso luttent conjointement contre le même ennemi.

JPEG

Rencontre des autorités religieuses (Archevêque et Grand Imam de Dori)

L’ambassadeur a rencontré l’archevêque et le Grand Imam pour leur traduire tout son soutien et ses encouragements pour tous les efforts consentis pour la stabilité de la localité. Il les a exhorté à continuer de promouvoir la cohésion sociale entre les filles et les fils de la région, une nécessité pour le vivre ensemble.

JPEG

Pépinière d’entreprises

La pépinière d’entreprises du Conseil régional du Sahel est un centre de renforcement de capacités, des jeunes et des femmes dans divers métiers tels que la mécanique automobile, la maroquinerie et la vannerie.

Ainsi cet espace équipé de matériel de pointe, financé par le Centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères vise à lutter contre le chômage des jeunes en leur offrant les moyens de démarrer des activités rémunératrices.

Cette pépinière d’entreprises porté par le Conseil régional du Sahel est également accompagnée Expertise France.

JPEG

Partenariat avec l’Association NODDE NOOTO (A2N)

JPEG

L’Association Nodde Nooto-dite A2N est un partenaire privilégié de l’Agence Française de Développement (AFD). Le 28 novembre 2019, A2N a bénéficié d’un appui à hauteur de 524 millions de FCFA pour soutenir un projet d’urgence sur le renforcement de la cohésion sociale dans la commune.

Ce projet vise entre autres :

- à contribuer à la stabilisation et l’essor socio-économique des jeunes par la formation professionnelle, l’apprentissage et l’amélioration de leur employabilité dans la région du Sahel ;

-  à réhabiliter les écoles et centres de santé, au profit des communautés pour un accès aux soins de santé et l’éducation ;

-  l’A2N sur financement toujours de l’AFD a permis la délivrance de 2500 extraits de naissances.

Rencontre avec les PDI

La visite à Dori a également été l’occasion d’échanger avec les personnes déplacées internes (PDI) et leur témoigner toute la solidarité de la France qui apporte une assistance alimentaire et nutritionnelle, via le Programme alimentaire mondial (PAM), aux personnes affectées par l’insécurité et les violences, et contraintes de quitter leur lieu de résidence d’origine.

De juillet à septembre 2020, la France a accordé 1 311 194 000 FCFA au PAM, pour venir en aide aux PDI.

JPEG

Échanges avec les autorités administratives et le chef de projet « 3 Frontières »

En novembre 2019, la France via l’AFD a accordé un financement dans le cadre du programme « 3 Frontières » à hauteur de 21,6 milliards pour appuyer le Burkina Faso, le Mali et le Niger dans leurs efforts de stabilisation dans la région du Liptako Gourma.

Plusieurs appuis aux activités des organisations paysannes de la région ont bénéficié de financements et d’investissements, la commune dispose d’un dotation de 116 millions FCFA (177 000 euros) pour l’année 2020. Le conseil municipal de Dori a choisi les investissements suivants :

- l’extension du réseau ONEA de la ville de Dori ;
- l’équipement des centres d’alphabétisation de la commune ;
- l’élaboration et mise en œuvre d’un plan d’assainissement.

Le Fonds Fiduciaire d’Urgence (FFU) de l’Union européenne pour l’Afrique et la #TEAMEUROPE mènent conjointement un travail extraordinaire dans la région du Sahel. Des projets répondant aux besoins des populations sont analysés avec les acteurs, afin d’établir des cadres de dialogue entre les interlocuteurs des questions de formation, d’emploi et d’entreprenariat, prioritaires pour la région.


DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020

Conférence presse

L’ambassadeur Luc Hallade a donné une conférence de presse pour faire le point avec les femmes et hommes de médias de sa visite à Dori. La conférence a réuni les 12 différentes radios et presses écrites locales, et les correspondants de certains médias nationaux.

L’ambassadeur a déclaré aux journalistes qu’il a atteint son objectif, celui de venir toucher du doigt les réalités de la localité et de la région  ; puis une session de questions-réponses s’en est suivie.

JPEG

JPEG

Visite de l’aérodrome de Dori

Enfin, la visite s’est conclue par un déplacement sur la piste de l’aérodrome qui comprend une piste longue de 1 500 km.

Ce séjour à Dori, aura permis à l’ambassadeur et sa délégation de visiter des projets initiés il y a de cela environ un an, qui sont aujourd’hui finalisés ou en voie de finalisation ; de pouvoir constater des premiers résultats et de s’assurer que les futurs projets, sur financements de l’Agence Française de Développement, de l’Union européenne, d’Expertise France, ou CDCS obtiendront également des résultats significatifs.

Dori et les communes voisines sont sur le chemin du développement malgré la crise sécuritaire.

L’ambassadeur et sa délégation, très touchés, par l’hospitalité des sahéliennes et des sahéliens visitaient Dori... pour la première fois, mais certainement pas la dernière !

Dernière modification : 08/10/2020

Haut de page