L’ambassade de France à l’écoute des anciens combattants et de leurs veuves

En présence de la Mission de Défense, de la Délégation aux Anciens Combattants et Anciens Militaires Burkinabè, de membres de l’association unique des Anciens Combattants Burkinabè, ainsi que d’un médecin conseil du Centre médical Agir, le consulat de France a organisé deux commissions consultatives d’attributions de secours au profit d’anciens combattants burkinabè et de leurs veuves.

JPEG Photo prise lors de la célébration du 11 novembre 2017.

Le consulat de France a organisé les 7 août et 4 septembre 2018 deux commissions consultatives d’attributions de secours au profit d’anciens combattants burkinabè et de leurs veuves.

Ces attributions sont des aides financières versées en remboursement de frais engagés.

Les crédits correspondants sont mis en place chaque année par l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre, organisme public français sous tutelle du Ministère des Armées.

JPEG Déplacement à Tenkodogo du consulat et de la Mission de Défense en novembre 2017.

Ces réunions se sont tenues en présence de la Mission de Défense de l’ambassade de France, de la Délégation aux Anciens Combattants et Anciens Militaires Burkinabè, de membres de l’association unique des Anciens Combattants Burkinabè ainsi que d’un médecin conseil du Centre médical Agir.

50 dossiers de demandes de secours ont été présentés lors de ces deux rencontres, principalement pour des secours médicaux (remboursement de frais de santé), mais aussi pour des aides à la réfection et reconstruction de logement.

30 dossiers ont été retenus pour une enveloppe globale de 13 000 euros.

Dernière modification : 11/09/2018

Haut de page