Honneur aux anciens combattants français originaires du pays des Hommes Intègres.

L’ambassade de France au Burkina Faso a une nouvelle fois rempli sa mission d’aides et de soutiens aux anciens combattants français originaires du pays des Hommes Intègres. Le 7 novembre, nous étions à Dori.

JPEG

L’ambassade de France au Burkina Faso a une nouvelle fois remplie sa mission d’aides et de soutiens aux anciens combattants français originaires du pays des Hommes Intègres.

Le lieutenant-colonel Dominique CHANSON, attaché de défense accompagné de madame Sophie VARAGNE, représentant le consulat, et de madame Martine VORON, élue consulaire se sont rendus le 7 novembre à Dori pour y rencontrer d’anciens « Tirailleurs ».

Chaque passage des missions de l’ambassade est perçu par nos anciens comme un honneur que la France leur rend, en se souvenant de leur engagement aux côtés de leurs frères d’Armes français.

JPEG

Ils ont, en particulier, été accueillis dans la concession de M. N’Tourba BOKAR, combattant de la deuxième Guerre mondiale, qui a participé au débarquement de Provence et à la libération de Strasbourg.

Agé de quatre-vingt-dix-sept ans, M. BOKAR a pour l’occasion enfilé son habit de cérémonie arborant fièrement sa médaille de la Légion d’Honneur.

Durant cette mission, grâce aux dons de l’Union Nationale des Combattants Français, le lieutenant-colonel CHANSON a pu remettre au président communal de l’Organisme National des Anciens Combattants et Anciens Militaires du Burkina Faso, une tonne de céréale, de l’huile et du sucre pour aider les plus démunis, dont font souvent partie les veuves des plus anciens.

Dernière modification : 15/11/2018

Haut de page