Droits des femmes & Égalité fille-garçon au LFSE

Par anticipation et dans un esprit d’égalité, toute la communauté du LFSE a célébré la journée internationale des droits des femmes à travers un grand nombre d’activités et d’actions !

JPEG JPEG
En effet, dès 9h ce lundi 7 mars, en présence de SEM l’Ambassadeur de France, de M. Bricout, de Mme Arnoux, de M. Sidibé, de Mme Voron, des élèves et des enseignants, la Présidente de l’APE Mme Liliou, a dévoilé un buste féminin, celui de la Princesse Yennenga, qui donne par cette action, son nom au bâtiment abritant le CDI ou Centre de connaissances et de culture du second degré, jadis bâtiment B.

Le choix de cette figure emblématique a été fait par nos élèves du CVCL.
JPEG
Leur proposition a rencontré des félicitations et un vif encouragement de la Proviseure car cela permettrait d’orienter davantage les réflexions sur les droits des femmes mais aussi de marquer la désignation du LFSE comme établissement référent égalité de la ZAO.

Selon Mme Messeghem en effet, seulement 5% des établissements du réseau AEFE portent des noms de femmes.
JPEG
La suite de la cérémonie nous a permis d’apprécier et de méditer sur les déclamations des élèves de 1è2 encadrés par Mme Soulama. Leurs déclamations portaient sur les droits des femmes dans le monde. A leur suite, les élèves du club des orateurs ont joué une pièce de théâtre sur les discriminations et l’égalité fille - garçon. Cette pièce a été brillamment jouée par nos élèves auparavant encadrés par M. Boly rédacteur du synopsis et Mme Delion.

Une formidable exposition tripartite (sur la princesse Yennenga, sur des figures féminines africaines et sur l’acquisition de la connaissance), organisée par Mme Claudia Ouedraogo et Mme Aurélia Kabylo, a clos la première partie de la journée de célébration.
JPEG JPEG JPEG
À la reprise, à 14h30, un café-philo sera animé par M. Bassolé en présence des élèves de Terminale. Le thème est : "En quoi l’égalité des sexes peut-elle être le fondement d’un avenir durable ?".

Les activités entrant dans le cadre des droits des femmes et de l’égalité des genres se sont poursuivis jusqu’au mercredi 9 mars.

JPEG

Dernière modification : 12/04/2022

Haut de page