Caisse des Français de l’étranger

La Caisse des Français de l’Étranger (CFE) a été créée en 1978 avec pour vocation d’offrir aux expatriés la même protection sociale qu’en France.

La CFE assure la continuité des droits avec le système français de Sécurité sociale. A leur retour en France, ses adhérents réintègrent immédiatement leur régime de protection sociale.

Pour adhérer à la CFE vous devez :

• Être de nationalité française.
• Résider à l’étranger.
• Ne pas pouvoir bénéficier du régime français obligatoire de la Sécurité sociale.

Vous pouvez adhérer à la CFE peu importe :

• votre situation familiale et professionnelle durant l’expatriation ;
• votre âge ;
• votre état de santé.

L’adhésion se fait sans questionnaire médical préalable. Aucune exclusion (catastrophes naturelles, faits de guerre, attentats…) n’est opposée pour la prise en charge des frais de santé.

La CFE propose à ses adhérents une protection sociale complète incluant une offre d’assurance santé, une offre d’assurance retraite et une offre d’assurance risques professionnels.

L’adhésion est un acte volontaire et n’est ni automatique ni obligatoire.

Vous trouverez plus d’informations sur les prestations offertes par la CFE et les conditions d’adhésion sur le site internet de la CFE.

CATÉGORIE AIDÉE

Il existe un dispositif d’aide à l’accès à la couverture santé de la CFE. Cette aide consiste en une prise en charge partielle des cotisations par la CFE.

La cotisation est forfaitaire et de 201 € par trimestre.

Pour bénéficier du dispositif de la catégorie aidée vous devez :

• être de nationalité française ;
• être inscrit(e) au registre des Français établis hors de France ;
• adhérer à titre individuel aux produits MondExpat Santé, RetraitExpat Santé ;
• déclarer des ressources inférieures à la moitié du plafond annuel de la Sécurité sociale (20 568 € /an pour 2020).

Les pensionnés français sont désormais éligibles à ce dispositif de demande de dossier de catégorie aidée.

Comment en bénéficier ?

La demande d’aide doit être déposée auprès du consulat, qui étudiera votre dossier et le transmettra à la CFE (dossiers instruits en commission consulaire qui se réunit 1 à 2 fois par an) ;

Le bénéfice de l’aide et l’adhésion (pour les personnes n’étant pas déjà affiliées à la CFE) prennent effet le 1er jour du mois qui suit la réception par la CFE de la décision du consulat ;

La prise en charge partielle des cotisations ne se cumule pas avec d’autres ristournes ou fidélisation ;

Word - 107.5 ko
Formulaire de demande.
(Word - 107.5 ko)
PDF - 120 ko
Pièces à fournir.
(PDF - 120 ko)

Le dossier doit être étudié et mis à jour par le consulat tous les 3 ans.

Dernière modification : 20/11/2020

Haut de page