CONSEIL CONSULAIRE DU 12 DECEMBRE 2018

COMPTE RENDU

I- PARTICIPANTS
- Mme Martine VORON, conseiller consulaire
- Mme Françoise L’ETANG YAMEOGO, conseiller consulaire
- M. Ousmane OUEDRAOGO, conseiller consulaire
- Le Colonel Dominique CHANSON, Attaché de Défense
- M. Raymond DARRIET, Attachée de sécurité intérieure
- M. Michel DHE, conseiller économique
- M. Bernard NEDELEC, Consul
- M. Louis SAMBOU, Consul adjoint, chef de chancellerie
II- ORDRE DU JOUR
1/ Point sur la sécurité intérieure par l’Attachée de Sécurité Intérieure
2/ Point sur la sécurité régionale par l’Attaché de Défense
3/ Point sur le contexte économique au Burkina Faso
4/ Activités consulaires
5/ externalisation visa
6/ Anciens combattant
7/ plan de sécurité de la communauté française : répartition français sur le territoire – renouvellement chefs d’ilots
8/ Consulat honoraire de Bobo Dioulasso - missions consulaires – Mme Zanna
9/ plan d’urgence santé
10/ Enfants franco-burkinabé abandonnés par un parent français
11/ problématique de l’entretien régulier du site du mémorial des victimes du crash d’Air Algérie à la demande de familles de victimes.
12/ création d’une convention bilatérale en matière de sécurité sociale entre la CNSS du Burkina Faso et la Sécurité Sociale de France.
13/ point sur les demandes de visa pour études supérieures en France.
14/ Hausse drastique des frais d’inscription pour les étudiants étrangers en France à partir de la rentrée universitaire prochaine
15/ Assemblée générale du CMI

III- COMPTE RENDU

Le Consul a ouvert la réunion à 16h00.

1/ Après le mot de bienvenu habituel, a passé la parole à l’ASI pour un point sur la sécurité intérieure.
2/ Cette présentation a ensuite été complétée par une intervention de l’Attaché de Défense sur le contexte sécuritaire régional.
3/ Point sur le contexte économique au Burkina Faso par le chef du service économique

4/ Activités consulaires

Le consul adjoint fait un point sur la population française au Burkina Faso qui reste stable d’une année sur l’autre. même si l’on constate une légère baisse du nombre d’actes d’Etat civil.

L’activité visa est en augmentation d’environ 8%.

Les élections européennes auront lieu le dimanche 26 mais avec un bureau à Ouagadougou et un autre à Bobo Dioulasso.

5/ externalisation visa
• Le coût de l’externalisation pour le demandeur sera de
o Standard : 20 000 francs cfa,
o Premium : 45 000 francs cfa.
o cela reste gratuit pour les conjoints de Français.
• Les rendez-vous devront se prendre par internet, avec toujours la possibilité, pour les personnes n’ayant pas de connexion avec un débit suffisant, de prendre rendez-vous par téléphone auprès de la société Capago.

6/ Anciens combattants

Un dispositif de rencontres plus fréquentes avec la DACAM est à l’étude.

7/ plan de sécurité de la communauté française :

Le renouvellement chefs d’ilots est en cours, il manque encore un ou deux adjoints sur Bobo Dioulasso.

8/ Consulat honoraire de Bobo Dioulasso
Des missions consulaires ont continué à se rendre régulièrement à Bobo Dioulasso en 2018 à la grande satisfaction des français de la région.

9/ plan d’urgence santé : à la demande du CDCS une visite des structures hospitalières de Ouagadougou et Bobo Dioulasso est en cours, afin de prendre contact avec les équipe dirigeantes et avoir un état des lieux des capacités des établissements, en fonction des différentes pathologies.

10/ Enfants franco-burkinabé abandonnés par un parent français.

Un contact a été établi avec le TGI de Perpignan dans un cas déjà signalé par les OLES de ce poste.

11/ problématique de l’entretien régulier du site du mémorial des victimes du crash d’Air Algérie à la demande de familles de victimes.

Le consul a saisi la société BES, qui n’a toujours pas répondu. Il conviendrait d’identifier la structure chargée de l’entretien à Ouagadougou.

12/ création d’une convention bilatérale en matière de sécurité sociale entre la CNSS du Burkina Faso et la Sécurité Sociale de France.
La réflexion est relancée sur ce projet d’accord bilatéral.
13/ point sur les demandes de visa pour études supérieures en France.
Les demandes de visa pour études supérieures en France ont augmenté de 17 % environ par rapport à 2017. Le taux de refus reste bas aux alentours de 8 %.
14/ Hausse drastique des frais d’inscription pour les étudiants étrangers en France à partir de la rentrée universitaire prochaine
Un point est fait par le consul sur ces mesures qui devraient être en partie compensées par un certain nombre d’exonération. L’ambassade n’a pas encore eu de retour sur les volumes concernés.
15/ Assemblée générale du CMI signalée aux membres du conseil consulaire.
16/ Permis de conduire
Un rappel de la procédure est effectué par le consulat.

Le consul a constaté que l’ordre du jour était épuisé. La réunion a été déclarée close à 17h30./.

Dernière modification : 07/03/2019

Haut de page