Appel à proposition de projet 2019 : Récupération et valorisation des déchets

L’ambassade de France au Burkina Faso lance un appel à proposition de projets 2019 dans le cadre du Fonds d’Appui de l’Ambassade de France aux Projets innovants de la Société Civile et des Coalitions d’Acteurs (PISCCA), portant sur la « Récupération et la valorisation des déchets ». La date limite de dépôt des dossiers est le mardi 30 avril 2019

PNG

L’Ambassade de France dispose d’un nouvel instrument de financement des initiatives de la société civile, intitulé PISCCA. Il s’agit du Fond d’appui aux Projets innovants de la Société Civile et les Coalitions d’Acteurs.

L’enveloppe 2019-2020 du projet PISCCA a pour but de s’insérer dans une dynamique de développement urbain durable, porté par plusieurs autres bailleurs. Il a été pensé de façon à compléter leurs actions.

Alors que les principaux bailleurs œuvrant à un développement durable de la ville de Ouagadougou portent des programmes à grande échelle, ces appels à projets devraient permettre de soutenir le tissu associatif local qui intervient au plus près des bénéficiaires.

Le projet consistera en trois appels à projets sur trois sous-thématiques de la ville durable, pour accompagner les acteurs de la société civile qui participent à la réponse à la double problématique de l’augmentation rapide de la population et de l’urbanisation.

Les sous-thématiques identifiées sont :

  • récupération et valorisation des déchets
  • eau et assainissement
  • préservation des ressources naturelles

Les appels à projets seront limités à la ville de Ouagadougou, pour plusieurs raisons. En premier lieu, c’est de loin l’aire urbaine la plus importante du pays : elle compte plus de 2,7 millions d’habitants, contre environ 800 000 pour la deuxième ville du pays, Bobo-Dioulasso.

C’est donc une zone d’intervention prioritaire pour les acteurs de la coopération et de la solidarité internationale. De ce fait, cela permet à l’appel à projets PISCCA d’être complémentaire de l’action des pouvoirs publics et des bailleurs de fonds, et donc d’avoir une véritable plus-value.

Word - 62.1 ko
(Word - 62.1 ko)
Word - 83 ko
(Word - 83 ko)

Dernière modification : 21/03/2019

Haut de page